Rise of Sprague-Dawley
2014

2x 720x576, 1'43"

FR

Rise of Sprague-Dawley consiste dans le montage de deux vidéos, une séquence ready-made d'un précurseur du jeu de tir à la première personne, et son remake à l'âge de l'image somatique et du body awareness (apparition dans les jeux vidéo en vue subjective d'un corps virtuel). Le jeu dont il est question, Maze War, ici dans sa version de 1977, est un des premiers jeu à proposer une focalisation interne. Le joueur y parcoure un labyrinthe en pseudo-3D à travers une succession de tableaux dessinés. Dans le remake vidéo, le point de vue devient organique, ses déplacements fluides et vifs s'inspirent du comportement des rats de laboratoire dans leurs umwelt artificiels, espaces expérimentaux conçus pour la résolution d'un problème humain dont les rongeurs n'ont pourtant très certainement aucune idée, ni aucun souci. La subjectivité qui prend forme dans cette révision du jeu canonique tient compte de l'incertitude nouvelle qu'introduisent les dernières études en éthologie.

EN

Rise of Sprague-Dawley consists of two videos assembled together. One is a ready made sequence from a first person shooter forerunner, the other is a video remake made at the age of somatic image and body awareness (the fact that a virtual body appears in first person games). The game is called Maze War, here in its 1977 version, it is one of the first video games to offer a first person perspective. The player wanders in a pseudo-3D maze through a series of drawn plates. In the video remake, the viewpoint becomes organic, its soft moves are drawn from those of laboratory rats in their artificial umwelt, experimental spaces built for a specific human purpose which the rats are most certainly not aware of, and don't care about. The subjectivity that is taking shape here takes into account the new uncertainties that ethological researchs arouse.

Documents